Skip to content

Randonnées pédestres

Le nom « Palissades » provient des escarpements rocheux qu’on y trouve. En parcourant les sentiers, on longera et surplombera des falaises reconnues comme les plus hautes parois en montagne au Québec, avec une hauteur de plus de 400 m. L’Aigle mène à des belvédères situés dans une zone rocheuse recouverte de lichens. Le Sylvain passe par une sapinière, une pessière et une pinède grise, et permet d’admirer une cascade. Du haut d’un button, on aura un panorama de 360 degrés sur les environs. Le Sabot passe près de blocs erratiques et mène à un belvédère donnant sur le marais et le lac à Jean, d’origine glaciaire. Le Rocher perdu traverse différents milieux : pinède grise, boulaie, érablière, cédrière et sapinière. On verra des espèces rares comme le sabot de la vierge.

Vous découvrirez un lac d’origine glaciaire, des espèces végétales rares comme le « sabot de la vierge », des colonies forestières très diversifiées allant de l’érablière à la cédrière jusqu’à la toundra, d’impressionnants talus d’éboulis au pied d’une paroi granitique s’allongeant sur quatre kilomètres d’où l’on aperçoit les méandres de la rivière noire ainsi que le majestueux fleuve Saint-Laurent.

Niveau de difficulté : Le réseau de sentiers des Palissades est accessible à tous. Son niveau de difficulté passe de facile à intermédiaire. Les experts y trouvent aussi leur compte, puisqu’ils ont accès au sentier national L’Orignac pour une randonnée plus longue.

SENTIERS ET PARCOURS

SentiersLongueurDéniveléTypeNiveau 
Le Sabot1,9 km100 mBoucleDébutant 
Le Sylvain3 km140 mLinéaireDébutant 
Le Refuge et paroi école1,5 km140 mLinéaireIntermédiaire 
Le Rocher perdu2,9 km50 mBoucleIntermédiaire 
L’Aigle4,4 km200 mBoucleIntermédiaire 
Les Grandes Dalles et Amphithéatre3,4 km150 mMixteAvancé

 

  • Le Sabot: niveau très facile, d’une longueur d’un kilomètre. Avec un magnifique belvédère, Le Nénuphar, donnant sur un marais et sur le lac à Jean, d’origine glaciaire.
  • Le Pierrier : niveau difficile, 1 kilomètre. Randonnée escarpée dans un pierrier (talus éboulis au pied de la paroi) avec une vue panoramique exceptionnelle.
  • Le Sylvain : niveau facile, 3,5 kilomètres. C’est une jolie promenade en forêt, débutant dans une pinède suivie d’une sapinière et une pessière. On se ravitaille à la cascade avant de monter le «buton». On a une belle vue panoramique sur la paroi.
  • L’Aigle : niveau modéré, 4,7 kilomètres de longueur. Une boucle avec de multiples vues panoramiques. On commence le parcours par une ascension aisée de la Palissade de 215 mètres, puis on fait une pause aux «Soupirs», ensuite on suit plusieurs belvédères aériens dont le belvédère du «Perchoir». Un trajet alpin parmi les roches et les lichens.
  • Le Rocher perdu : niveau facile, d’une longueur de 1,4  kilomètre. Une variété surprenante de milieux naturels, soit une pinède grise, une sapinière, une boulaie, une cédrière et une érablière.
  • Les Cascades: niveau facile, seulement 500 mètres. C’est un petit tronçon qui monte le long de la cascade, offrant une alternative au Sentier de l’Aigle.
  • Deux sentiers longs et faciles, pour toute la famille: La Boucle des Cascades, de 5,3 kilomètres, et La Boucle du Rocher perdu, de 7,3 kilomètres.
  • Le sentier de L’Orignac est d’une longueur de plus de 13 kilomètres. On accède depuis le Parc des Palissades au Sentier National (Sentier Transcanadien), secteur Orignac. C’est un sentier présentant un niveau de difficulté intermédiaire, de 1,5 kilomètre. La paroi de granit s’étend sur 4 kilomètres. La hauteur maximale de la paroi est de 400

ALBUM PHOTOS